• Les Reines de Baptiste

Nourrissement des Abeilles en Automne



Nourrissement des Abeilles en Automne essaim d'abeille reine fécondée buckfast ruche dadant apiculture apiculteurs apicole varroa miel abeilles apivar male noire matériel rucher frelon asiatique faux bourdon warre

Les colonies d'abeilles domestiques en bonne santé sont souvent plus que capables de se préparer à l'hiver par elles-mêmes. Cependant, le nourrissage des abeilles en automne peut être une partie importante de votre plan d'apiculture. Avant que le temps froid ne s'installe ou que les gelées meurtrières n'arrivent, nous voulons que nos abeilles soient préparées. Celles qui n'ont pas assez de nourriture stockée pour l'hiver ou dont la population est trop faible risquent de ne pas survivre.



Pourquoi les colonies sont à court de réserves de miel ?

La plupart des apiculteurs se retrouveront à devoir nourrir les colonies d'abeilles à l'automne à un moment donné de leur aventure apicole. Cela ne devrait pas être le cas chaque année ou pour chaque colonie.


Cela n'est en rien dû au fait que les abeilles ne veulent pas travailler pour elles-mêmes. Beaucoup de choses peuvent faire qu'une colonie n'ait pas suffisamment de réserves de nourriture.


  • le manque de fleurs

  • le mauvais temps

  • un essaim tardif

  • colonies en mauvaise santé

Les plantes peuvent fleurir et ne pas fournir de nectar ou de pollen. Un manque de fleurs naturel s'appelle une disette de nectar. Si des conditions sèches persistent dans votre région, les fleurs peuvent ne pas avoir de nectar.


De mauvaises conditions météorologiques avec des semaines de pluie qui empêchent le butinage peuvent entraîner un retard dans le stockage de la nourriture. Les abeilles domestiques ne volent pas les jours de pluie - ou du moins pas aussi bien. Cela entraîne un retard dans le stockage de toutes les ressources que les abeilles collectent pour la colonie.


Les conditions météorologiques ne sont pas les seules à ralentir la préparation de la colonie. L'essaimage de fin d'automne peut laisser une colonie saine avec peu de réserves de nourriture


Le nombre d'acariens Varroa doit être faible et toute colonie dans le besoin doit avoir été traitée avec succès contre les infestations d'acariens.


La santé affecte également la vitalité de la colonie. Si l'apiculteur n'a pas réussi à lutter contre le varroa, la colonie souffre à bien des égards. Le fait de ne pas avoir de butineuses en bonne santé pour travailler est un symptôme.


Lorsque les longues journées chaudes de l'été deviennent fraîches, les abeilles savent que la fin de la saison est proche. Elles semblent travailler à un rythme effréné pour récolter du nectar et du pollen pour l'hiver.


Prévoyez de nourrir vos colonies pour quelle forme assez de réserve avant l’hiver, la quantité de sirop ou de miel dépendra du climat local et des besoins de votre colonie.


Avec un peu de chance, toutes vos ruches seront en bonne santé et en bonne voie pour avoir suffisamment de nourriture stockée pour l'hiver. Mais que faire si ce n'est pas le cas ?


Inspections d'automne des ruches

Une bonne inspection d'automne ne se limite pas à vérifier la nourriture stockée. Il faut évaluer la population de la colonie et déterminer l’état de la reine. L'état de la reine signifie que les abeilles ont une reine présente qui semble être en bonne forme.


Elle ne pond peut-être pas beaucoup pour le moment. Ne paniquez pas si vous voyez peu de couvain d'abeilles. Il est courant que la ponte ralentisse.


Les apiculteurs procèdent parfois à un remérage à l'automne. C'est une bonne stratégie, mais vous devez planifier à l'avance. Lorsque la saison touche à sa fin, il devient plus difficile de trouver une reine fécondée à acheter


De plus, vous ne pouvez pas laisser la colonie fabriquer sa propre reine si tout les faux bourdons sont déjà parties. La reine ne pourra pas être accouplée et la colonie échouera.


Ces inspections sont une partie importante de votre plan d'alimentation d'automne. Aucune quantité de nourriture ne pourra sauver une colonie infestée d'acariens avec une mauvaise reine. L'état général de la ruche doit être pris en compte.


Nourrir avec de l'eau sucrée de la fin de l'été et début de l'automne

Il y a en fait 2 raisons pour lesquelles les apiculteurs se retrouvent souvent à nourrir les colonies de la fin de l'été et à l'automne.


Tout d'abord, considérons le terme "automne". Pour les humains, ce terme désigne la période commençant en septembre avec les feuilles colorées.


Pour la colonie d'abeilles, les activités automnales peuvent commencer bien plus tôt. Le nourrissement automnal de mes ruches commence en août.


La plupart des années, nous ne voyons pas un flux de nectar important à l'automne et je veux m'assurer que mes colonies sont prêtes pour hiverner


Encouragez l'élevage du couvain avec du sirop 50/50

Certaines régions connaissent une sécheresse à la fin de l'été avec peu de plantes en fleurs. Sans apport de fleur fraîche, la colonie peut réduire ou arrêter temporairement l'élevage du couvain.

Si le temps froid n'arrive pas avant plusieurs semaines et qu'il y a au moins une quantité modérée de miel dans la ruche, je peux donner du sirop de sucre 70/30 pendant quelques semaines. Cela permet aux reines de pondre à nouveau et à la colonie d’accumuler des réserves


Si vous commencez à nourrir vos colonies, ne vous arrêtez pas, les abeilles dépendent de vous. Une fois que le climat d'automne commence, vos abeilles ne prendront pas le sirop aussi facilement. Continuez à leur fournir de la nourriture si elles en ont besoin


Dans Le nourrissement des abeilles pour l'hiver, j'ai abordé les stratégies de nourrissement pour la fin de la saison. Si vous avez fait un bon travail au début de la saison la préparation de l'hiver sera facile.


Ne nourrissez pas les abeilles avec de l'eau sucrée à la fin de l'automne ou en hiver. Les abeilles ne seront probablement pas capables de l'utiliser et vous causerez davantage de problèmes à l'intérieur de la ruche avec un excès d'humidité, les abeilles arrêtent le prendre le sirop en dessous de 12 degrés


Le nourrissement à l'eau sucrée peut être un bon outil de gestion des abeilles, mais ce n'est pas toujours la solution, vous devez vérifier les réserves alimentaires de vos colonies régulièrement.


Il n'est pas nécessaire de nourrir les abeilles toute l'année, même si certaines années, on a l'impression que c'est le cas. Certaines personnes disent qu'il ne faut jamais nourrir les abeilles. Je pense que c'est une erreur de les laisser mourir de faim.


Peut-être choisissez-vous de ne pas nourrir les abeilles du tout, quelles que soient les circonstances. C'est votre choix. Mais si elles meurent de faim à cause d'un manque de nourriture, ce n'est peut-être pas de leur faute.


Stockage du miel

Une colonie d'abeilles en bonne santé peut survivre facilement à des températures froides tant qu'elle a des réserves de miel à portée de main.


Si vous pensez que vos colonies ont pris du retard dans leur préparation à l'hiver, ne tardez pas. Nourrissez ces colonies de fin d'été pour les encourager à élever des abeilles en bonne santé pour l'hiver et ensuite à stocker de la nourriture.


En prenant les mesures supplémentaires pour nourrir correctement les abeilles à l'automne, lorsque cela est nécessaire, on réduit considérablement la mortalité hivernale


Bien sûr, il existe de nombreuses variantes de méthodes de nourrissement, vous pouvez utiliser du candi (plutôt en nourrissage d’urgence). Le candi a aussi l’avantage d’être mangé par les abeilles quelle que soit la température, contrairement au sirop ou les abeilles arrêtent de le prendre en dessous de 12 degrés


Quelle que soit la méthode que vous utilisez, assurez-vous que votre plan de nourrissement des ruches à l'automne est en place pour les colonies qui en ont besoin. Et n'attendez pas les dernières semaines.


Si vous avez des Questions n'hésitez pas à Nous Contacter, à consulter notre Foire Aux Questions ou à parcourir nos Articles de Blog sur l’Apiculture 🐝



388 vues